La petite centaurée, stimule les défenses immunitaires !

3 minutes de lecture
Centaurium erythraea - 0049-10 049 Marina d'Arje 20137 Porto Vecchio_45

La Centaurium erythraea trouve ses racines dans l’Antiquité. Elle doit son nom au centaure Chiron expert en guérison par les simples. Elle a beaucoup de vertus et joue un rôle essentiel dans la médecine traditionnelle.  

Carte d’identité
CENTAURIUM ERYTHRAEA
FAMILLE : GENTIANACEAE
Nom scientifique : Centaurium erythraea
Synonyme : Erythraea centaurium 
Noms populaires : Petite centaurée, herbe à Chiron, Herbe au centaure, quinquina d’Europe  

Comment reconnaître la petite centaurée ? 

C’est une plante herbacée bisannuelle de 10-60 cm. Elle est verte et glabre (Dépourvu de poils, de duvet.). Sa tige élancée est quadrangulaire. Les feuilles radicales sont disposées en rosette à la base. Les caulinaires (ce qui croît sur la tige) sont opposées, ovales, larges de 8-20 mm.

Les nombreuses fleurs, d’un rose-vif, sont disposées en corymbe. La corolle comporte 5 pétales soudés en tube à la base. Le calice tubuleux à 5 angles saillants est surmonté de 5 lobes linéaires. L’ovaire est entouré de 5 étamines portant des anthères spiralées, il est prolongé par deux stigmates. Le fruit est une capsule à deux loges contenant de nombreuses graines minuscules.  

Où trouver la petite centaurée ?

Biotope primaire :  
On peut trouver la centaurée dans les prairies naturelles et les clairières forestières des plaines et des montagnes, des plateaux calcaires ou basaltiques soumis à des alternances d’engorgement en eau et de sécheresse. 

Biotope secondaire :
Elle peut aussi, parfois, se trouver dans les prairies agricoles, aux bords des chemins et des routes, sur les terrains vagues, les layons forestiers, les coupes de bois, les bords des étangs ou des lacs. 

Quelles sont les qualités nutritives de la petite centaurée ? 

La petite centaurée est une plante comestible, mais très amère. En revanche, ces hétérosides amers, contenus dans cette plante, sont à la base de nombreuses liqueurs apéritives et digestives de petite centaurée. Il est aussi possible de préparer des vins apéritifs de cette plante.

Quelles sont les propriétés médicinales de la petite centaurée ?  

Les propriétés médicinales de la petite centaurée proviennent des hétérosides amers, des acides phénols et des flavonoïdes contenus dans la plante.  

Elle est utilisée en infusion, en alcoolature, en vinaigre et en vin apéritif pour :  

  • Stimuler les défenses immunitaires. 
  • Les cas de manque d’appétit, de dysfonctionnement intestinal, dans les convalescences comme tonique général. 
  • Stimuler le foie et la vésicule biliaire
  • Stimulante du pancréas

La petite centaurée est recommandée en élixir de Bach pour les personnes qui n’arrivent pas à dire non et qui se laissent « marcher sur les pieds ».

Quelques conseils pour cultiver et récolter la petite centaurée 

Conseils de récolte :
Après la cueillette, il faut être très rapide. Il est possible de la conserver de deux façons différentes, mais ne pas attendre plus de 15 minutes après la récolte :  

  • mettre la plante dans du vin ou dans de l’alcool,  
  • la mettre à sécher rapidement à l’ombre et à basse température (moins de 30°). 

Conseils de culture :
La petite centaurée est une plante annuelle ou bisannuelle poussant dans des biotopes très particuliers, de ce fait, elle est difficilement cultivable. 

Recette de cuisine avec la petite centaurée 

Apéritif au vin de petite centaurée   

Ingrédients 

  • 1 litre de bon vin blanc sec, biologique, 
  • 100 grammes de plante entière fleurie (y compris

Préparation

  1. Dans un litre de bon vin blanc sec biologique, ajouter 100 grammes de plante entière fleurie (y compris la racine)
  2. Laisser macérer pendant 21 jours. 
  3. Filtrer, rajouter une cuillère à soupe de miel, mélanger et conserver à l’abri de la lumière. 

Digestif à la petite centaurée 

Ingrédients 

  • 1 litre d’alcool blanc, pour fruit, bio 
  • 150 grammes de plante entière fleurie (y compris la racine) 
  • 150 grammes de noix vertes (Juglans regia) coupées en quatre 

Préparation

  1. Dans un litre d’alcool blanc pour fruit (45-50°), mettre 150 grammes de petite centaurée fleurie et fraiche, coupée aux ciseaux et 150 grammes de noix vertes (Juglans regia) coupées en quatre. 
  2. Laisser macérer quatre semaines, filtrer, ajouter une cuillère à soupe de miel, mélanger et conserver à l’abri de la lumière.  

Recevez les informations sur nos posts gratuits directement dans votre boite mail.



Partager sur :

Mots clés de l'article :

A propos de l'auteur Permafood

Articles liés

P

Les enfants et le sport : quelques contraintes pour de multiples bienfaits !

Dès la naissance, le bébé fait preuve d’une grande activité physique en…

LIRE LA SUITE

Comment garder la saveur sucrée dans une alimentation saine ?

« Un peu de douceur dans un monde parfois trop brut », c’est souvent…

LIRE LA SUITE
P

Quels aliments préférer en cas de maladie des gencives ?

L’alimentation industrielle est nocive pour notre santé générale, mais aussi pour notre…

LIRE LA SUITE
Panier