L’unité “corps-âme-esprit” proposée par sainte Hildegarde

6 minutes de lecture
P
Figure-1 (1) copie

Pour Hildegarde, l’homme est par nature "complexe" avec ses trois différentes dimensions, qu’il faut apprendre à connaître afin de prendre soin de chacune d’elle pour rester en bonne santé.

Le corps : C’est la partie visible de l’être humain. Chez Hildegarde, le corps est une matière pesante qu’il faut sans cesse élever afin qu’elle n’entraîne pas l’Homme vers le bas. Néanmoins, ce corps ne doit pas non plus être un fardeau dont il faudrait se libérer.

L’âme : Le corps et l’âme sont étroitement unis. L’âme est le siège de notre psychisme, qui nous permet de nous connaître, nous rend capable d’aimer, de discerner et d’exercer notre volonté.
Elle peut être attirée vers le bas (par le corps) ou vers le haut (par l’esprit). L’âme est donc fluctuante et instable. Parfois, nous délaissons notre âme, en nous préoccupant trop de notre corps.

L’esprit : L’esprit est « la fine pointe de l’âme ». Il correspond…

Ce contenu est réservé aux abonnés premium Déjà abonné ? Se connecter

Abonnement Premium

Sans engagement - Désabonnement en 2 clics

Partager sur :

Mots clés de l'article :

A propos de l'auteur Permafood

Articles liés

P

Quelques principes alimentaires de sainte Hildegarde

Pour sainte Hildegarde, le plus important n’est pas ce que contient un…

LIRE LA SUITE
P

Hildegarde de Bingen – génie féminin du XIIème siècle

Sainte Hildegarde est une abbesse bénédictine rhénane, docteur de l’Eglise dont la…

LIRE LA SUITE
P

Le fenouil, légume ou plante médicinale, une panacée d’Hildegarde

Petit rappel : Sainte Hildegarde nous présente les forces curatives des aliments. Elle les…

LIRE LA SUITE
Panier